Job ! Coordinateur de projets techniques pour le CQD Magritte

L’Administration communale de Jette recherche un Coordinateur de projets techniques – Contrat de quartier durable (h/f/x)
Contrat à durée indéterminée à temps plein lié à l’octroi des subsides

Le Contrat de quartier durable (CQD) Magritte (2017-2025) est un programme de revitalisation urbaine initié par la Région de Bruxelles-Capitale et la Commune de Jette en collaboration avec les habitants d’un périmètre défini. Le programme du CQD Magritte élaboré en 2017-2018 comprend des projets de construction, de rénovation, d’aménagement de l’espace public et des actions socio-économiques visant la dynamisation de tout le quartier. L’ensemble des projets ont la particularité d’être pensés et conçus avec la participation des citoyens. Le service pluridisciplinaire du CQD Magritte cherche un coordinateur/trice de projets techniques pour compléter son équipe.

Mission du poste

Sur base d’un savoir pointu et d’une expertise appropriée :

• concevoir, organiser, suivre et évaluer plusieurs projets tant au niveau technique qu’administratif (marchés publics, …) ;
• analyser une situation, conseiller ou fournir une solution adaptée ;
• développer son réseau et mobiliser différents intervenants (internes ou externes) en vue de l’atteinte d’un objectif spécifique ou transversal.

Dans le respect de la charte « Missions, Visions, Valeurs » de l’administration communale de Jette, le/la coordinateur/trice de projets techniques du contrat de quartier durable est chargé(e) d’accompagner, coordonner et suivre les projets matériels du contrat de quartier durable tant au niveau des bâtiments que de l’espace public. Il/Elle le fera tant au niveau technique qu’administratif:

• dans le respect de la législation ;
• en maîtrisant et traitant chaque étape des dossiers ;
• en collaboration avec d’autres services ;
• et en ayant le souci constant de la créativité, de la fonctionnalité, du développement durable et de la qualité des résultats.

Il/Elle sert de personne de référence pour les projets dont il/elle est responsable.

Activités principales

• Assurer les aspects organisationnel et opérationnel des projets d’étude relatifs aux bâtiments et aux aménagements de l’espace public prévus dans le programme du contrat de quartier durable, leur suivi réglementaire ainsi que leur exécution dans la pratique.
• Assurer l’aspect financier des projets prévus dans le programme du contrat de quartier durable tant au niveau des bâtiments que des aménagements de l’espace public.
• Assurer l’aspect administratif des projets prévus dans le programme du contrat de quartier durable tant au niveau des bâtiments que des aménagements de l’espace public.
• Actualiser ses connaissances en matière de législation, conseiller les demandeurs, entretenir un réseau de partenaires.

Diplôme exigé

Master en architecture ou master ingénieur civil architecte.
Les candidats porteurs d’un diplôme étranger peuvent participer à la sélection à condition qu’ils aient obtenu une équivalence de diplôme délivrée par la Communauté française ou flamande.
N’hésitez pas à prendre contact avec le service CQD en cas d’expérience équivalente.

Lien vers la description détaillée du poste à pourvoir

Réunion : Réhabilitation du Rond-Point Pannenhuis

Le Programme de base du CQD Magritte entre les mains de la Région

C’est quoi la suite ?

Le 30 avril 2018, le programme de base du CQD Magritte comprenant l’ensemble des projets matériels et des actions socio-économiques à réaliser pour le quartier a été déposé à la Région bruxelloise pour approbation. Ce programme concocté par les Bureaux d’études ARTER et Ecores, par le service Contrat de quartier Durable de la commune avec la participation active d’habitants, d’associations et d’usagers du quartier, devrait entrer en phase d’exécution pour septembre 2018.

Le programme de base, c’est un ensemble de dossiers de plus de 300 pages consacrées au diagnostic, à la vision collective et aux projets du quartier Magritte (disponibles ici). Le rapport « diagnostic », comme son nom l’indique, analyse une série de données objectives sur le quartier et offre bon nombre de cartes et statistiques. Véritable mine d’informations pour toute personne intéressée par le quartier ! Le rapport « vision collective » met en évidence les enjeux prioritaires qui ont émergés grâce au travail de participation citoyenne et à l’analyse des données du diagnostic. Le rapport des fiches-projets comporte l’ensemble des projets matériels et des actions socio-économiques prévues dans le cadre du CQD Magritte. Les projets matériels pouvant se réaliser jusqu’au début 2025 (phase d’exécution + phase de mise en œuvre) tandis que les actions socio-économiques seront opérationnelles jusqu’en 2022 (phase d’exécution).

Un long chemin sans embûche majeure

Le parcours d’approbation de ce programme n’est pas simple, et à raison vu l’importance de son impact pour tout un quartier ! Elaboré entre août 2017 et janvier 2018, il a avant tout été soumis à l’avis de la Commission de quartier (organe comprenant des habitants, des associations, des représentants du secteur public dont la commune et la région) qui a validé les documents. Ensuite, le dossier a été soumis à enquête publique et à la commission de concertation qui l’a validé. Enfin, après avoir été adopté par le collège des Bourgmestre et Echevins et par le Conseil Communal, il a été envoyé à la Région, dernier organe chargé d’approuver le dossier avant d’entamer les projets et les actions concrètes.

Le Rapport sur les incidences environnementales, une première pour les CQD !

A noter que ce programme est lui-même accompagné d’un rapport sur les incidences environnementales (RIE) qui a suivi le même parcours d’approbation. En outre, il s’agit d’une étude mesurant l’impact des projets envisagés sur l’environnement. De manière simplifiée la question que pose le RIE pour chacun des projets serait : « Ce projet a-t-il un impact positif, neutre ou négatif sur l’environnement ? ». C’est la première fois que des CQD appliquent cette nouvelle exigence issue de l’ordonnance organique de la revitalisation urbaine du 6 octobre 2016. Résultat : pas moins de 250 pages d’analyse du programme. Rassurez-vous, une version non-technique et plus digeste de 50 pages a également été rédigée !

Il y a du boulot avant la phase d’exécution !

Pour le moment, le service communal du CQD attend l’approbation de la Région attendue aux environs de juillet 2018 pour entrer dans la phase d’exécution des projets. Il n’empêche qu’il y a du pain sur la planche ! En effet, du côté des projets matériels, la commune peut déjà entamer des procédures de négociation en vue d’acquérir les terrains et/ou les bâtiments qui sont inclus dans le programme. Chacun sait comme les procédures d’acquisitions, de demandes de permis et de travaux peuvent être longues et pénibles… il n’y a donc pas de temps à perdre et des discussions sont en cours. De plus, bon nombre d’opérations prévues dans l’espace public nécessitent la coordination et/ou la coopération de plusieurs acteurs publics : la STIB, Bruxelles-Environnement, Bruxelles-Mobilité, Bruxelles-Propreté… C’est le moment de mettre tout le monde autour de la table pour le quartier Magritte. Du côté des actions socio-économiques, les actions sont peaufinées et les objectifs affinés en vue de répondre au mieux aux besoins des habitants. Ces actions ne pourront commencer qu’après la validation de la Région, la signature d’une convention tripartite entre la Région, la commune et le porteur de projet et, enfin, l’approbation de cette convention par le Conseil Communal.

Participer et faire participer à la vie de quartier

Le service Contrat de Quartier Durable s’efforce aussi d’être présent sur le terrain. C’est en collaboration avec le service prévention qu’il a réalisé une enquête sur le sentiment de sécurité sur le site Esseghem. Outre l’analyse qui est menée par le service prévention, cette enquête de terrain a permis à l’équipe CQD d’enrichir sa compréhension des enjeux du quartier et nourrir la réflexion sur la mixité sociale et culturelle qui fait la complexité et la richesse du quartier. Enfin, le service CQD a participé à la brocante Esseghem, ce moment de partage avec les habitants a rencontré plusieurs objectifs : faire connaître le programme du CQD et sonder les habitants sur les initiatives citoyennes qu’ils voudraient voir se développer dans le quartier. En effet, dès 2018, le CQD Magritte lancera un appel à projets à destination des habitants ! Un sondage réalisé dans le cadre du diagnostic du quartier a fait émerger les thèmes de propreté publique et gestion des déchets, de mobilité douce et accessibilité pour tous et d’activités sportives, comme étant au cœur des préoccupations. Le sondage est toujours disponible ici, l’occasion de commencer à construire votre projet pour le futur.

Enquête publique

Le programme de base et le Rapport sur les Incidences Environnementales (RIE) du Contrat de quartier durable Magritte sont actuellement à l’enquête publique.

Les documents sont consultables ci-dessous :

Enquête publique

 

Enquête publique

Le projet de programme de base du contrat de quartier durable Magritte est soumis à enquête publique entre le 22 février et le 23 mars 2018.

 Vous pouvez consulter les dossiers et émettre votre avis pendant toute la durée de l’enquête publique.

Avis d’enquête publique

Rapport 01 Diagnostic
Rapport 02 Vision collective
Rapport 03 Fiches projets
Atlas de cartes

Rapport des Incidences Environnementales (RIE)
Résumé non technique du RIE

Bonne année 2018 !

L’équipe du CQD Magritte vous souhaite une excellente année 2018. Pour le CQD, 2018 signifie l’élaboration du programme de base et le début de son exécution. Notamment le volet socio-économique qui va permettre de booster la présence des associations dans le quartier. Une belle année en perspective !

 

Appel à projets « quartier durables citoyens »

Le contrat de quartier durable Magritte souhaite vous informer que Bruxelles-environnement a lancé un appel à projets « Quartiers durables citoyens ».
L’appel à projets « Quartiers durables citoyens » encourage et soutient les habitants qui s’engagent dans leur quartier en développant des actions collectives en faveur de l’environnement et du développement durable.

Plus d’infos :
http://www.environnement.brussels/thematiques/ville-durable/mon-quartier/appel-projets-quartiers-durables

Contrat de quartier durable ?

Le contrat de quartier durable est mis en œuvre pendant une période précise et limitée. Il est conclu entre la Région, la Commune et les habitants d’un quartier bruxellois. Il fixe un programme d’interventions à réaliser avec un budget défini.

Quelles actions?
Les Contrats de Quartiers Durables, c’est un ensemble d’actions qui s’intègrent dans 5 domaines principaux d’interventions.

        1. Le logement
          • Production de logements destinés en priorité aux bas et moyens revenus.
          • Respect des critères d’éco-construction : standard « passif » pour les constructions neuves et standard « très basse énergie » pour les rénovations.
          • Adaptation de certains logements aux besoins spécifiques de moins valides.
        2. Les équipements et infrastructures de proximité
          • Priorité aux équipements et infrastructures consacrés à l’enfance et à la jeunesse.
          • Au moins une nouvelle structure d’accueil de la petite enfance dans chaque programme.
          • Aménagement, extension ou réhabilitation de plaines de jeux, espaces sportifs et espaces ludiques.
        3. Les espaces publics
          • Amélioration du caractère convivial et accessible des espaces publics.
          • Priorité aux modes de déplacement actifs, création de piétonniers, etc.
          • Création de nouveaux espaces verts.
          • Accessibilité renforcée pour les personnes à mobilité réduite.
        4. Les actions socio-économiques
          • Soutien à l’insertion socioprofessionnelle et à la formation des demandeurs d’emploi.
          • Sensibilisation des habitants aux économies d’énergie et au respect d’environnement.
          • Soutien (extra)scolaire et prévention des difficultés liées à l’adolescence.
          • Amélioration de la cohésion sociale et propreté publique.
        5. Les espaces productifs, économiques et commerciaux
          • Construction ou transformation de lieux destinés aux entreprises et commerces de proximité.
          • La superficie de chaque espace ne peut excéder 500 m² par opération et chaque commerce soutenu est situé au sein ou en bordure d’un noyau commercial existant.

Par ailleurs, il s’agit d’intégrer à chaque programme des exigences en matière de performance énergétique des bâtiments, mais aussi de développer des projets exemplaires en matière d’économie d’énergie, de gestion de l’eau et de la biodiversité, ainsi qu’en matière de gestion des déchets, etc.

Quelles sont les phases d’un contrat de quartier durable?

      1. Avant la phase d’exécution d’un contrat, une année est consacrée à la phase d’élaboration du programme, intégrant l’analyse des besoins, et la constitution du dossier.
      2. La phase d’exécution d’un Contrat de Quartier Durable s’étale sur 50 mois : opérations immobilières, environnementales et socio-économiques.
      3. A la conclusion de la phase d’exécution, 30 mois permettent la finalisation de certains chantiers, c’est la phase de mise en œuvre.

CQD Magritte

Le contrat de quartier durable Magritte 2017-2022

En avril 2017, la commune de Jette apprend que sa candidature (dossier complet ici) est retenue pour la réalisation d’un contrat de quartier sur la zone du quartier Esseghem/Magritte. Ce contrat passé avec la Région permet à la commune de bénéficier d’un subside de 14,7 millions d’euros à utiliser en Cinq ans pour créer des infrastructures de proximité, des espaces verts, pour réaménager l’espace public, pour créer ou rénover des logements, pour soutenir des projets du secteur associatif, pour  renforcer le vivre-ensemble,… Toutes ces actions seront menées avec un souci spécifique pour l’environnement et les aspect durables qui sont une priorité fondamentale pour la commune et la Région bruxelloise.

Le Contrat de quartier durable Magritte est arrivé au bout de sa phase « programme », ce qui signifie que le dossier de base a été remis à la Région pour approbation. C’est le travail conjoint de la commune, des bureaux d’étude Arter (urbanisme) et EcoRes (participation), des habitants et des associations qui a permis de créer ce programme d’actions et d’opérations de rénovations urbaines pour le quartier Magritte.

Le contrat de quartier Magritte se déroule en trois phases sur une période de cinq ans (+ deux ans pour les chantiers).

1. De août 2017 au 30 avril 2018 : phase d’élaboration du dossier de base
L’élaboration du dossier de base comprend trois volets :
→ le diagnostic
→ la vision et les stratégies
→ le programme des projets à remettre à la Région le 30 avril 2018

2. De mai 2018 à fin 2022 (50 mois) : phase de mise en œuvre/opérationnelle
3. De 2022 à 2025 (30 mois) Phase d’exécution/chantiers et finalisation

Habitants et associations au cœur du projet
Le contrat de quartier durable, c’est aussi une occasion en or pour mettre un pratique la participation citoyenne et valoriser son apport dans le développement de la commune. Tout au long du contrat de quartier durable, la participation sera encouragée, au travers des :

  • Assemblées générales de quartier – lieux d’information et d’échange ouverts à tous.
  • Commissions de quartier – dont les membres volontaires sont chargés de suivre les projets et de remettre des avis.
  • Groupes de travail thématiques (mobilité, environnement, espace public, etc.), des balades dans le quartier, des activités créatives et ludiques, des appels à projets, etc.
  • Enquêtes publiques et des commissions de concertation organisées par la commune

Périmètre du contrat de quartier durable Magritte

Le périmètre du Contrat de Quartier Durable Magritte est délimité par l’avenue Charles Woeste, le boulevard de Smet de Naeyer, les voies de chemin de fer, la frontière avec Laeken et la rue Léopold Ier.