Enquête publique

Le programme de base et le Rapport sur les Incidences Environnementales (RIE) du Contrat de quartier durable Magritte sont actuellement à l’enquête publique.

Les documents sont consultables ci-dessous :

Enquête publique

 

Enquête publique

Le projet de programme de base du contrat de quartier durable Magritte est soumis à enquête publique entre le 22 février et le 23 mars 2018.

 Vous pouvez consulter les dossiers et émettre votre avis pendant toute la durée de l’enquête publique.

Avis d’enquête publique

Rapport 01 Diagnostic
Rapport 02 Vision collective
Rapport 03 Fiches projets
Atlas de cartes

Rapport des Incidences Environnementales (RIE)
Résumé non technique du RIE

Bonne année 2018 !

L’équipe du CQD Magritte vous souhaite une excellente année 2018. Pour le CQD, 2018 signifie l’élaboration du programme de base et le début de son exécution. Notamment le volet socio-économique qui va permettre de booster la présence des associations dans le quartier. Une belle année en perspective !

 

Appel à projets « quartier durables citoyens »

Le contrat de quartier durable Magritte souhaite vous informer que Bruxelles-environnement a lancé un appel à projets « Quartiers durables citoyens ».
L’appel à projets « Quartiers durables citoyens » encourage et soutient les habitants qui s’engagent dans leur quartier en développant des actions collectives en faveur de l’environnement et du développement durable.

Plus d’infos :
http://www.environnement.brussels/thematiques/ville-durable/mon-quartier/appel-projets-quartiers-durables

Contrat de quartier durable ?

Le contrat de quartier durable est mis en œuvre pendant une période précise et limitée. Il est conclu entre la Région, la Commune et les habitants d’un quartier bruxellois. Il fixe un programme d’interventions à réaliser avec un budget défini.

Quelles actions?
Les Contrats de Quartiers Durables, c’est un ensemble d’actions qui s’intègrent dans 5 domaines principaux d’interventions.

        1. Le logement
          • Production de logements destinés en priorité aux bas et moyens revenus.
          • Respect des critères d’éco-construction : standard « passif » pour les constructions neuves et standard « très basse énergie » pour les rénovations.
          • Adaptation de certains logements aux besoins spécifiques de moins valides.
        2. Les équipements et infrastructures de proximité
          • Priorité aux équipements et infrastructures consacrés à l’enfance et à la jeunesse.
          • Au moins une nouvelle structure d’accueil de la petite enfance dans chaque programme.
          • Aménagement, extension ou réhabilitation de plaines de jeux, espaces sportifs et espaces ludiques.
        3. Les espaces publics
          • Amélioration du caractère convivial et accessible des espaces publics.
          • Priorité aux modes de déplacement actifs, création de piétonniers, etc.
          • Création de nouveaux espaces verts.
          • Accessibilité renforcée pour les personnes à mobilité réduite.
        4. Les actions socio-économiques
          • Soutien à l’insertion socioprofessionnelle et à la formation des demandeurs d’emploi.
          • Sensibilisation des habitants aux économies d’énergie et au respect d’environnement.
          • Soutien (extra)scolaire et prévention des difficultés liées à l’adolescence.
          • Amélioration de la cohésion sociale et propreté publique.
        5. Les espaces productifs, économiques et commerciaux
          • Construction ou transformation de lieux destinés aux entreprises et commerces de proximité.
          • La superficie de chaque espace ne peut excéder 500 m² par opération et chaque commerce soutenu est situé au sein ou en bordure d’un noyau commercial existant.

Par ailleurs, il s’agit d’intégrer à chaque programme des exigences en matière de performance énergétique des bâtiments, mais aussi de développer des projets exemplaires en matière d’économie d’énergie, de gestion de l’eau et de la biodiversité, ainsi qu’en matière de gestion des déchets, etc.

Quelles sont les phases d’un contrat de quartier durable?

      1. Avant la phase d’exécution d’un contrat, une année est consacrée à la phase d’élaboration du programme, intégrant l’analyse des besoins, et la constitution du dossier.
      2. La phase d’exécution d’un Contrat de Quartier Durable s’étale sur 50 mois : opérations immobilières, environnementales et socio-économiques.
      3. A la conclusion de la phase d’exécution, 30 mois permettent la finalisation de certains chantiers, c’est la phase de mise en œuvre.

CQD Magritte

Le contrat de quartier durable Magritte 2017-2022

En avril 2017, la commune de Jette apprend que sa candidature (dossier complet ici) est retenue pour la réalisation d’un contrat de quartier sur la zone du quartier Esseghem/Magritte. Ce contrat passé avec la Région permet à la commune de bénéficier d’un subside de 14,7 millions d’euros à utiliser en Cinq ans pour créer des infrastructures de proximité, des espaces verts, pour réaménager l’espace public, pour créer ou rénover des logements, pour soutenir des projets du secteur associatif, pour  renforcer le vivre-ensemble,… Toutes ces actions seront menées avec un souci spécifique pour l’environnement et les aspect durables qui sont une priorité fondamentale pour la commune et la Région bruxelloise.

Le Contrat de quartier durable Magritte est en plein dans la phase « programme », ce qui signifie que l’élaboration du dossier de base est cours. C’est le travail conjoint de la commune, des bureaux d’étude Arter (urbanisme) et EcoRes (participation), des habitants et des associations qui permettra de créer ce programme d’actions et d’opérations de rénovations urbaines pour le quartier Magritte.

Le contrat de quartier Magritte se déroule en trois phases sur une période de cinq ans (+ deux ans pour les chantiers).

1. De août 2017 au 30 avril 2018 : phase d’élaboration du dossier de base
L’élaboration du dossier de base comprend trois volets :
→ le diagnostic
→ la vision et les stratégies
→ le programme des projets à remettre à la Région le 30 avril 2018

2. De mai 2018 à fin 2022 (50 mois) : phase de mise en œuvre/opérationnelle
3. De 2022 à 2025 (30 mois) Phase d’exécution/chantiers et finalisation

Habitants et associations au cœur du projet
Le contrat de quartier durable, c’est aussi une occasion en or pour mettre un pratique la participation citoyenne et valoriser son apport dans le développement de la commune. Tout au long du contrat de quartier durable, la participation sera encouragée, au travers des :

  • Assemblées générales de quartier – lieux d’information et d’échange ouverts à tous.
  • Commissions de quartier – dont les membres volontaires sont chargés de suivre les projets et de remettre des avis.
  • Groupes de travail thématiques (mobilité, environnement, espace public, etc.), des balades dans le quartier, des activités créatives et ludiques, des appels à projets, etc.
  • Enquêtes publiques et des commissions de concertation organisées par la commune

Périmètre du contrat de quartier durable Magritte

Le périmètre du Contrat de Quartier Durable Magritte est délimité par l’avenue Charles Woeste, le boulevard de Smet de Naeyer, les voies de chemin de fer, la frontière avec Laeken et la rue Léopold Ier.