Appel à initiatives citoyennes 2018

Découvrez les initiatives reçues !

INITIATIVE 1 : « Rayons de soleil au Christalain »

DESCRIPTION
Le projet se compose de deux volets

  • Premier volet : activités ludiques pour des résidents

Le groupe d’habitant(e)s organise (1 fois/mois en semaine hors congés scolaire) des activités (bricolage, dessins, écriture, jeux,…) au sein du home Christalain. Une classe de l’école Jacques Brel et quelques habitants du quartier (ceux qui manifesteront leur intérêt pour le projet) participeront également à ses activités et partageront une collation tous ensemble. Cela permettra de mettre en relation des enfants de l’école dont les grands-parents sont souvent restés au pays d’origine et des personnes âgées ayant peu en contact avec un public jeune.

  • Deuxième volet : accompagnement pour des résidents alités

Le même groupe d’habitant(e)s du quartier Esseghem-Magritte rencontrent des résidents du home Christalain (1 fois/mois en semaine hors congés scolaire) qui sont en demandent de recevoir de la visite car ils sont alités et ne pourront pas prendre part aux activités (volet 1). Ces rencontres visent à favoriser les échanges et le dialogue (expliquer les projets qui auront lieu dans le quartier, faire la lecture de livres ou de magasines à la demande du résident) et surtout être une « oreille », être disponible pour les écouter. Le but de cette initiative est de créer des moments de partage, de rompre avec l’isolement, de valoriser les relations humaines et de favoriser les échanges intergénérationnels et interculturels. Ce volet de l’initiative ne demande pas de budget spécifique.

OBJECTIFS POURSUIVIS

  • Sortir de l’isolement les personnes âgées
  • Permettre aux enfants de l’école de tisser des liens avec des personnes âgées
  • De renforcer l’entraide et l’ouverture d’esprit
  • Valoriser la convivialité, les rencontres et le partage intergénérationnel
  • Permettre aux habitant(e)s de tisser des liens avec les résidents du home Christalain
  • Amener des moments de partage où les habitant(e)s peuvent s’enrichir des expériences de vies des résidents

PUBLIC VISÉ/IMPLIQUÉ PAR L’INITIATIVE

  • Les résidents du home Christalain (une trentaine)
  • Les enfants de l’école Jacques Brel
  • Un groupe d’habitant(e)s disponibles en semaine

PERTINENCE POUR LE PÉRIMÈTRE DU CQD
Cette initiative permet à des groupes de personnes, vivant de le même quartier mais ne se côtoyant pas, de se rencontrer et d‘échanger. Elle permet de faire tomber une barrière et de rapprocher les gens. Le projet répond aussi à un besoin pour des femmes du quartier de se sentir utiles et à leur volonté de rendre leur quartier meilleure. Elles ont, à travers ce projet, l’occasion de développer des aptitudes d’organisation d’activités, d’écoute et de soutien aux autres. Elles auront aussi l’occasion, pendant et à l’issue de cette initiative d’en parler et de répercuter un message positif sur les rencontres avec les seniors du home. Une communication sera déployée afin d’impliquer un maximum de personnes volontaires dans ce projet. L’initiative répond aussi aux besoins des personnes âgées de se divertir, de découvrir et d’échanger avec « l’extérieur ». Enfin, les enfants impliqués dans le projet garderont en souvenir ce partage intergénérationnel qui devrait développer leur capacité d’entraide et leur ouverture sur le monde. Cette initiative favorise la cohésion sociale et le vivre-ensemble.

BUDGET TOTAL : 2.000 euros

 INITIATIVE 2 : Street Art

DESCRIPTION
In de perimeter van het wijkcontract zijn er meerdere percelen die sinds jaar en dag leegstaan en verkrotten. Dit straalt af op de publieke ruimte: ze geven onze wijk een ongezellig, grauw en vuil aanzien. Enkele van de betreffende percelen, zoals de vervallen garage in de Jules Lahayestraat (huisnummer 88), zullen aangekocht worden in het kader van het Wijkcontract. Er zullen echter een aantal jaren overgaan vooraleer de werken er echt beginnen. Andere percelen, zoals de oude bloemenwinkel in de Jules Lahayestraat (huisnummer 78) worden niet aangekocht via het Wijkcontract, maar de eigenaars zijn intussen gekend en benaderbaar.
Als bewoners willen we de koe bij de horens vatten. We staan te trappelen van ongeduld om een einde te maken aan dit verwaarloosde onderdeel van onze leefomgeving. Met wat creativiteit en een laagje verf kan de uitstraling van de betreffende percelen volledig veranderd worden, in afwachting van de realisatie van nieuwe gebouwen. Wij denken, louter ter inspiratie, aan onderstaande voorbeelden. Ervaringen met Wijkcontracten in andere gemeentes leren dat bewoners in de eerste aanvangsjaren vaak het gevoel hebben dat er nauwelijks iets verandert in hun leefomgeving. Voor sommige projecten zijn er meerdere jaren nodig vooraleer de eerste steen effectief gelegd wordt. De tijdelijke ‘street art’ interventies die wij voorstellen kunnen een manier zijn om vanaf het begin van het wijkcontract meteen een positieve dynamiek zichtbaar maken in de publieke ruimte.
We willen dit project realiseren met deelname van alle geïnteresseerde bewoners uit de perimeter. Zowel het concept als de realisatie zullen worden bedacht en uitgevoerd door buurtbewoners. De juiste techniek en creatieve ideeën willen we verkrijgen door middel van meerdere workshops met een professionele street artist. Een eventuele bijdrage van l’Abordage in het project is een optie, aangezien zij al grafitti-workshops hebben georganiseerd met jongeren uit de Esseghem-blokken.

Het proces dat moet leiden tot de realisatie van de ‘street art’ zal volgens ons bijdragen aan de sociale cohesie in de wijk : mensen die anders nooit met elkaar te maken krijgen kunnen elkaar ontmoeten en samen een stukje van hun leefomgeving zelf vormgeven. In de planning van het initiatief voorzien wij daarom onder meer een ideeënoproep voor buurtbewoners, een collectieve brainstormsessie, een mini-referendum op wijkniveau, en een feestelijk moment om de actie af te sluiten. Voor de realisatie van het project hebben we een budget nodig voor het materiaal (verf, spuitbussen) en om de externe begeleider te vergoeden.

OBJECTIFS POURSUIVIS
Permettre aux habitants d’être ‘acteurs’ de la vie de leur quartier, embellir, améliorer la propreté, renforcer la cohésion sociale, intervenir dans l’espace public pour le rendre plus agréable.

PUBLIC VISÉ/IMPLIQUÉ PAR L’INITIATIVE
Alle bewoners van de wijk worden uitgenodigd om deel te nemen aan etappes 2 tot en met 5 van het project. (avril – juin 2019)

PERTINENCE POUR LE PÉRIMÈTRE DU CQD
De wijk zal een aangenamer uitzicht krijgen. De frustraties van vele bewoners over de verwaarlozing van hun leefomgeving zullen door henzelf aangepakt kunnen worden. Een mogelijk duurzaam aspect van het project is dat een positieve ervaring ertoe zou kunnen leiden dat de bewoners, eens ze de workshop(s) hebben gevolgd, blijven samenkomen om Street Art interventies te doen in de toekomst (ook na het wijkcontract). Het feit dat het project ook een belangrijke collectieve dimensie heeft zal potentieel heel wat kunnen bijdragen aan de sociale cohesie in de wijk.

BUDGET TOTAL : 1.082,8 euros

INITIATIVE 3 : Inauguration du Musée Magritte

DESCRIPTION
A l’occasion de l’ouverture du Musée d’art abstrait deux jours seront consacrés aux habitants du périmètre du CQD et leurs associations. Chacun pourra visiter le musée et participer à des activités d’art plastique, inspirées des œuvres nouvellement accrochées.

Au programme :

  • visites guidées et contées durant deux jours
  • ateliers créatifs adultes et enfants
  • une journée consacrée aux associations

L’ensemble des activités seront ouvertes à tous de 9 à 90 ans. Les inscriptions se font à l’avance ou sur place. Les ateliers d’art plastique se dérouleront dans les espaces d’autres associations du quartier (GC Essegem, …) en fonction des disponibilités et des envies (prise de contact en cours).

OBJECTIFS POURSUIVIS
Le quartier et en particulier la rue Esseghem a dû faire preuve de beaucoup de patience lors des travaux du musée. Nous souhaitons remercier les habitants en organisant une journée en leur honneur. Les inscriptions visent à limiter le nombre de créneaux horaire afin de faciliter l’échange avec chacun et de permettre une rencontre intime avec le lieu et la collection. La complicité avec les associations du quartier pour investir et accueillir les ateliers artistiques visent à sortir l’art des murs du musée et réfléchir à de nouvelles synergies pour les années à venir. En plus de permettre à tous les habitants d’accéder à la culture et de les sensibiliser à l’art, cette initiative a pour objectif de renforcer l’identité du quartier, son attractivité et d’améliorer le vivre-ensemble.

PUBLIC VISÉ/IMPLIQUÉ PAR L’INITIATIVE
Les habitants du périmètre du CQD et les associations locales. Une campagne de communication sera mise en œuvre en mai (flyering, affiches, articles dans le Jette Info,…). Participation à des fêtes de voisins et diffusion via les sites des associations, des comités de quartier et du CQD. Flyering lors de la brocante et campagne d’affichage en mai.

PERTINENCE POUR LE PÉRIMÈTRE DU CQD
Le musée Magritte, suite aux travaux d’extension et aux désagréments liés aux travaux (blocage de rue, bruits, poussières, extension sur jardin arrière,…) n’a pas un impact positif sur le quartier ces derniers temps. Le souhait est de recréer une dynamique positive dans le quartier à l’occasion d’une inauguration de la nouvelle aile et de montrer le potentiel d’un musée pour la vie du quartier. Cette initiative veut donner envie aux habitants d’organiser des fêtes de quartier en partenariat avec le musée. Une boite à idées sera présente pour les suggestions des habitants. A long terme, la volonté est de renforcer les liens entre le musée, les habitants, les associations et la commune afin d’organiser une fête culturelle annuellement, ouverte à tout le quartier (initiative voulue pour 2020).

BUDGET TOTAL : 3.500 euros

 

Pour donner votre avis sur ces initiatives d’habitants contactez le CQD à l’adresse suivante : cqd-dw@jette.irisnet.be